« Back in the Business »…

Une session fantastique hier ou nous n’aurons que 2 touches mais quelles touches !!! Départ de la plage le matin à 07h, cap sur un spot à vif et mise à l’eau des lignes 2 heures plus tard…

Je traine un joli vif de 30 cm, à côté de Sebastien, un marseillais plein d’entrain et motivé, avant ça il s’est éclaté à la mitraillette, sortant les severeaux les uns derrière les autres, le vivier sera rempli en moins de 2 heures, y’a plus qu’à !

La pluie ne facilitera pas les choses, on pédale doucement, trempés jusqu’aux os, il pleut à bloc et le moral n’est pas au top, une petite houle s’installe pour ne rien arranger, je regarde Seb fixant sa canne des yeux et s’essuyant le visage, je me demande à quoi il pense, certainement au tassergal dont je lui parlais il y a 10 minutes, le spot en est farci, ce sera son leitmotiv ce matin sous ce temps de chien…

Il est 10h30, la pluie s’est arrêtée ( merci mon dieu…) je regarde mon sondeur et j’aperçois de plus en plus d’échos sur le spot, mon regard s’arrête sur une grosse détection qui quitte le fond et remonte à toute vitesse en surface ! Seb me signale que son vif s’agite de plus en plus et ça tombe bien parce que le mien est en panique aussi !

Les « prémices » du départ… le temps de prendre ma canne en main, de serrer le frein, la canne part immédiatement sur le côté, s’arrachant presque de mes mains….BOUUUM ! Ferrage en règle, la main sur la bobine pour assurer le coup, 1 tour de frein et en avant…. le poisson tape son premier rush, c’est lourd et c’est long, une bonne cinquantaine de tresse est déjà dehors, je tourne mon kayak pour faire face au poisson qui est parti de l’autre côté et je commence à pomper, de nouveau, un long rush en surface, je suis attelé à une vraie locomotive, ma nouvelle canne Palms Furia Evo 2 est pliée en 2 et le frein hurle tout ce qu’il peut, mon Dieu que c’est bon !!!!

Ce combat m’en rappelle un autre d’ il y a quelques semaines, je mise tout de suite sur une grosse Liche Amie, la sériole aurait cherchée à sonder et à rester au fond, ce qui n’est pas le cas, le combat se poursuivra de longues minutes avant de la voir faire un premier passage quelques mètres sous la surface à côté de moi : un gros placard argenté plein de jus….c’est bien une Liche Amie 😉

Quelques minutes plus tard, au deuxième passage je parviendrai à la gaffer, j’attrape ma pince, lui mets dans sa gueule énorme, ça y est…. elle est là ! Le temps de la hisser à bord, je la prends dans mes bras et j’ai du mal à la soulever, sur l’instant je l’estime entre 25 et 30 kilos, après la pesée elle affichera 28 kg ! Encore un record à battre….😉

liche tps

IMG_20150823_112446

L’après midi se poursuit, il est 14h, les conditions se sont dégradées mais on y croit encore, pas de pluie mais une houle qui forcit de plus en plus, et cette fois ci, ce sera au tour de Seb de toucher un gros poisson…

Alors qu’on traîne l’un à côté de l’autre, il me demande si l’après midi sera aussi fructueuse que le matin ? J’en doute sérieusement, du moins, on ne touchera pas un deuxième monstre ( Noël c’est une fois par an…) mais on risque de tomber sur nos amis les tassergals, sur les nerfs comme à chaque fois qu’il y a de l’orage… Même pas 2 minutes plus tard, je vois sa canne se plier littéralement en deux, le poisson n’aura pas attendu qu’il prenne sa canne en main, immédiatement, son poisson montera en surface et fera une gerbe énorme derrière son kayak….

J’ai pu voir cet énorme poisson exploser la surface sous mes yeux ébahis, de nouveau c’est une Liche Amie, elle est immense, au moins 35 kg pour ce poisson, je n’en crois pas mes yeux…. le poisson va partir immédiatement en ligne droite et le pauvre Seb est déjà en train de se faire vider le moulinet, malheureusement, au lieu de serrer son frein, il tournera dans le mauvais sens, le poisson va en profiter pour partir encore plus fort et lui videra la moitié de sa tresse, je n’ai jamais vu un départ aussi violent, on se croirait en combat avec un thon rouge ?!!!

Le poisson profitant du mou dans la ligne, la sanction sera une décroche 30 secondes plus tard…c’est le jeu ma pov’ Lucette !!! Allez, ce n’est pas grave, il n’était de toutes façons pas encore prêt pour affronter ce genre de poisson, mais à la pêche on ne choisit pas ce que l’on va attraper, aujourd’hui, les tassergals faisaient la sieste, laissant leur spot aux grandes Liches qui se sont régalées toute la journée…

Bilan : 2 départs dans la journée, 1 poisson de sorti, 1 autre décroché et un nouveau record à battre ! Qu’une hâte : affronter les serioles sur les gros tombants cet hiver et continuer à rêver de gros poissons…la suite au prochain épisode !

Twin Pêche Sportive

Twin Pêche Sportive

Moniteur Guide de Pêche & Pro Staff Savager's

2 comments on “« Back in the Business »…

  1. Julien

    Encore félicitations pour cette prise ô combien exceptionnelle !! Bravo également pour l’article dans Nice Matin, une liche amie de 28 kilos en kayak c’est pas commun ! Continues à nous faire rêver !!!

  2. Twin Pêche SportiveTwin Pêche Sportive

    Merci beaucoup pour ton commentaire mon pote…ça me touche 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.