Loups et Calamars…

Le mois de Novembre comme chaque année, apporte avec lui le froid et cela va de pair avec nos chers céphalopodes qui se rapprochent des côtes le matin ou le soir, mais c’est aussi le signal pour les loups que l’heure de la fraie est bientôt venu et qu’il va falloir faire des réserves pour cet hiver…

Comme chaque année en cette période, lorsque je pêche du bord,  je délaisse mes fameux stickbaits au profit du leurre souple qui fait souvent la différence lorsque les conditions sont calmes, pêcher le loup avec une mer d’huile et des températures basses n’incitent pas nos amis les loups à chasser et encore moins à sortir la gueule de l’eau… alors lorsque la pêche est difficile et que même le leurre souple sur mes meilleurs spots ne donne rien, je ressort volontiers mes turluttes pour aller taquiner les squids 🙂

Justement, un soir de pétole avec une lune bien présente et aucune activité en plage et en port, je décidais d’aller pêcher le calamar, d’abord seul, pour repérer le coin et voir s’ils étaient là, puis le lendemain avec mon frangin au vu des résultats que j’avais obtenu la veille, en effet, en moins de 3 heures, je touchais une douzaine de calamars et 2 seiches !

12196228_1634527080144930_2830232198874275364_n

Ce soir là nous aurons le plaisir une fois de plus de toucher une dizaine de squid, Julien ouvrira le bal avec le premier calamar et on improvisera un petit concours pour le fun, pas mal de décrochés ce soir là, les calamars chassaient entre 2 eaux, nous n’aurons donc pas touché de seiches comme la veille, beaucoup de petits calamars mais on en touchera quand même un de belle taille pour finir la soirée :

12188017_1634527060144932_557852138236031594_o

Concernant les loups, j’ai fait plusieurs sessions concluantes la semaine dernière, d’abord seul ou j’ai tenté une sortie par fort vent d’est sur un de mes spots favoris, comme je m’y attendais, les loups étaient de la partie, ils chassaient dans l’écume, ça brassait fort… j’adore pêcher dans ces conditions, on ne voit rien, on ne sent presque rien tant le courant est puissant mais le moment de la touche est toujours violent ! Dans ces conditions j’aime utiliser des shads avec une caudale pas trop vibratoire, plutot hard que soft, toujours dans des coloris imitatifs et des animations pas trop rapides…

La soirée s’ouvrira d’abord sur un petit loupiot piqué au poisson nageur ( vous l’aurez tous reconnu…) sur une zone calme en bordure, ils étaient un paquet embusqués sous les pontons à chasser du petit fourrage :

12208523_1632600697004235_4624192648655812980_n

Aprés en avoir piqué un autre de même taille, je décidais de ne pas m’éterniser sur ce spot au profit d’une zone plus agitée et qui regorge de beaux poissons, l’heure avançant je me dépêche de changer de spot, arrivé sur zone et quelques lancers plus tard je piquais un joli spécimen dans l’écume :

12189056_1632600660337572_7243391547474792716_n

Les calamars ainsi que les loups sont de nouveau actifs ce qui promet de belles sessions en perspective, la saison hivernale avançant à grand pas, le meilleur est à venir et les plus courageux seront récompensés à n’en pas douter par de belles prises…

Si vous aussi vous souhaitez en apprendre plus sur la technique de « La Pêche du Loup » ou du « Calamar » du bord, je vous invite à prendre contact avec moi en cliquant ici, je vous guiderai avec plaisir et vous livrerait mes petits secrets pour réussir…

 

Twin Pêche Sportive

Twin Pêche Sportive

Moniteur Guide de Pêche & Pro Staff Savager's

2 comments on “Loups et Calamars…

  1. Patrick Mussard

    Ah enfin un article.
    Bien joué et ça donne toujours envie. A bientôt sur un guidage.
    Patrick

  2. Twin Pêche SportiveTwin Pêche Sportive

    Ravi de voir que tu suis toujours le blog Patrick ! A bientôt 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.